Détails de l'évènement

  • Du 19/10/2013 au 20/10/2013
  • Adresse: bergerac

La Confédération Paysanne Dordogne organise la 4e édition de la Fête de l'Agriculture Paysanne les 19 et 20 octobre 2013 au centre social La Brunetière, salle René Coicaud, à Bergerac. 
 

En continu sur les deux jours : forum associatif / Animaux de la ferme/ Animations pour les enfants / Buvette / Sandwichs / Crêpes et gâteaux/ démonstration de matériel.

Programme :

Samedi 19 octobre à partir de 14h

Discussions et témoignages paysans autour des stands associatifs

15h00 : discussion : Quel approvisionnement local ? – organisé en partenariat avec le collectif audit-citoyen de Bergerac, Bio Pourpe et les associations de paniers

17h00 : Débat : L'agroécologie : poudre aux yeux ou révolution agricole ?

20h00 : Repas traditionnel cuit au feu de bois composé avec des produits de la ferme – en partenariat avec l'association Délices d'Orient : soupe marocaine / plats variés / gâteaux orientaux

21h30 : Concerts gratuits – Tatatiiin – chansons de Renaud et TVA - chanson française – rock festif

 

Dimanche 20 octobre à partir de 10h

Marché paysan et repas sur les stands des producteurs

10h : atelier cuisine en partenariat avec la Maison de quartier

11h : Table Ronde : les espace-tests agricoles co-organisée par la Maison des Paysans / Terre de liens / AgroBio Périgord

15h30 : Conférence-Débat : Changeons de cap pour l'agriculture et l'alimentation de demain – en partenariat avec la campagne nationale Envie de Paysans en présence de Silvia Pérez-Vitoria économiste et sociologue.

Silvia PÉREZ-VITORIA Économiste, sociologue et documentariste française, Silvia Pérez-Vitoria a réalisé des films documentaires sur les questions agricoles et paysannes aux États-Unis, en Espagne, en France, au Mexique, en Roumanie, en Érythrée, au Nicaragua… En Italie, son ouvrage "Les paysans sont de retour" a reçu le prix Farmers' friend 2008 et le prix Nonino 2009. Il est également traduit en allemand et en espagnol. Aujourd'hui considérée comme l'une des meilleures journalistes spécialisées dans les mouvements paysans alternatifs du monde entier, elle collabore notamment à L'Ecologiste et au Monde Diplomatique.Silvia Pérez-Vitoria a participé, en compagnie de Eduardo Sevilla Guzman, professeur à l'ISEC (Institut de sociologie et d'études du monde paysan à l'Université de Cordoue) à la coordination du numéro 14 de L'Écologiste, consacré à l'agroécologie. Elle y a rédigé un article sur leMouvement des Sans Terre (MST), groupe fondé en 1984 qui a permis la réinstallation de familles paysannes dans une alternative basée sur des agro-villages. Silvia Pérez-Vitoria publie -en 2005- , Les Paysans sont de Retour, un plaidoyer en faveur d'un monde paysan basé sur l'auto-subsistance et se positionne contre l'emprise des pesticides et engrais chimiques, des monocultures, des OGM et de la mécanisation de l'agriculture. Dans un chapitre consacré aux luttes paysannes, elle présente différents mouvements dont elle s'est rapprochée comme :  Via Campesina.